San Sebastian (ESP) – Capbreton (FRA) - 34 milles nautiques

La plus longue course à la rame en solitaire au monde

La 3éme édition de la Quiksilver Eyewear Paddleboard Race se tiendra le samedi 6 septembre. Les rameurs de l'extrême devront rallier à la force des bras, sur des planches de plus de 18 pieds (6m), la ville de Donostia San Sebastian (ESP) au port landais de Capbreton (FRA). Un parcours de plus de 64 km, contre vents et courants, qui fait de la Quiksilver Eyewear Paddle Race, la plus longue course à la rame du monde. Un périple long et éprouvant, dans le cadre somptueux de la côte basco-landaise, que les meilleurs rameurs boucleront, en solo ou en équipe, après 7h d'effort.

LES CONCURRENTS

A l'heure actuelle, une dizaine de rameurs solitaires ont répondu au défi proposé par la Quiksilver Eyewear Paddle Board Race, organisée par Stéphanie Barneix. Parmi les favoris figure l'un des grands spécialistes français du paddle board, Ludovic Dulou. Ancien sauveteur en mer, vice président du DZHESS (club de sauvetage côtier de St Jean de Luz, Ciboure et Hendaye) et éducateur sportif spécialisé dans les activités de natation, Ludovic a remporté l'édition 2005 de cette épreuve et a terminé deuxième l'an passé, battu sur le fil par l'australien Jamie Mitchell. Concernant la course par équipe, 30 équipes se préparent déjà pour ce marathon aquatique. A noter, la participation en équipe de Hugues Dubosc double médaillé de bronze aux J O de Pékin sur 100m et 200m brasse, qui fera équipe avec Marc Lafosse et Toni Pellegrini, deux autres nageurs de haut niveau.

Signalons enfin que les inscriptions à la Quiksilver Eyewear Paddleboard Race sont ouvertes jusqu'au 30 août.

LE PARCOURS

Les participants de la 3e édition de la Quiksilver Eyewear Paddle Board Race partiront le 6 septembre 2008 de la baie de San Sebastian au Pays Basque espagnol. Pour rejoindre le port de Capbreton, les concurrents devront, en plus d'être d'excellents rameurs, être de fin navigateurs. Il est en effet primordial de prendre en compte les courants et vents contraires, et veiller à ne pas se laisser dériver pour perdre le moins de temps et d’énergie possible.

Au cours de ce périple, les concurrents longeront les sites les plus majestueux du Pays Basque et des Landes : de la fameuse plage d’Ondarreta nichée dans la sublime « Concha » de Saint-Sébastien, au Gouf de Capbreton (cette fosse sous marine qui plonge à 50 km de profondeur à seulement 1400 mètres de la Côte est parcouru par des courants chauds de 27° et abrite de nombreuses espèces marines originales), en passant par le Mont Saint Barbe de Saint-Jean de Luz, l'emblématique Rocher de la Vierge à Biarritz ou encore l’embouchure de l’Adour… Le charme et le caractère typique du relief accidenté de la Côte Basque associés à la pureté longiligne des plages de dunes du littoral landais, offriront au spectateur, un voyage magique dans le Golfe de Gascogne.

LE PADDLE BOARD, UNE DISCIPLINE QUI A TRAVERSE LES AGES

Depuis la naissance du surf dans les îles polynésiennes et au fil des siècles, la rame est devenue une discipline sportive exigeante qui se pratique à la force des bras, sans pagaie sur de longues planches de 12 à 18 pieds. Utilisé à l’origine pour le sauvetage en mer, le paddle board requiert des aptitudes athlétiques mais aussi un esprit de compétition, une passion inconditionnelle pour la mer et surtout le goût de l’effort individuel.

Le paddle board fait partie de l’univers du surf et véhicule des valeurs communes fortes comme le respect de la nature, l’harmonie avec l’océan, le dépassement de soi. Autant de thèmes chers à Quiksilver et sa filiale technique installée dans les Landes, Quiksilver Eyewear, qui parraine cette course pour la troisième année consécutive. Le paddle board s’inscrit dans la lignée des pratiques satellites du surf qui constituent la mémoire vive de la board culture. Très populaire en Australie, à Hawaii et aux Etats-Unis cette pratique connaît un véritable élan en Europe comme en témoigne les diverses épreuves du « paddle board tour » créé en France et la multiplication des clubs de rame en Espagne.

REGLEMENT

Les rameurs ont la possibilité de disputer l’épreuve en solo (hommes et femmes) ou par équipe (de 2 ou 3 rameurs qui se relaient à la fréquence qu’ils souhaitent). Les planches utilisées vont de 12 pieds pour les équipes, à 18 pieds pour les solitaires. Les concurrents peuvent alterner la rame en position allongée ou à genoux. Pour valider son inscription, chaque compétiteur devra justifier d’une participation à une course de rame de plus d’une heure. Chaque compétiteur doit prévoir des vivres pour une durée d’au moins 11 heures d’effort. Un bateau d’assistance sera attribué à chaque concurrent/équipe.

PROGRAMME

6h00 : Rendez-vous sur la Plage d’Ondarreta à Donostia-Saint-Sébastien

6h15 : Briefing

6h30 : Cérémonie

7h30 : Départ de la plage

15h00 : Arrivée des premiers concurrents dans le port de Capbreton.

19h45 : Remise des Prix

20h : Dîner à la Capitainerie du Port de Capbreton.